快捷搜索:  as

L'économie chinoise va accomplir 45 tâches majeures en 2020

        
2019-12-17 17:26 | le Quotidien du Peuple en ligne

La Conférence centrale sur le travail économique de la Chine s'est tenue du 10 au 12 décembre à Beijing. Pour atteindre les objectifs de la prévision de l'année prochaine, nous devons avant tout garantir la stabilité.

1. Les Comités du PCC et les gouvernements de différents niveaux doivent répondre aux exigences de la nouvelle phase de développement de la Chine, où les contradictions principales de la société ont changé. Pour ce faire, nous devons se concentrer sur les problèmes liés au déséquilibre et à l'insuffisance.

2. Nous devons adopter une approche intégrale et globale et se conformer aux tendances de développement socio-économique. La promulgation et l'ajustement des politiques majeures doivent être soumis à une évaluation de leur influence globale et nous devons bien assurer la mise en œuvre des politiques.

3. L'attachement au nouveau concept de développement et sa mise en œuvre doivent être un critère important pour évaluer les cadres de différents niveaux.

4. Nous devons concentrer nos forces pour mener à bien les batailles dures pour éliminer la pauvreté en profondeur, avec plus de politiques et financements en faveur des régions extrêmement pauvres comme « trois régions et trois préfectures » (Trois régions: la région autonome du Tibet, quatre provinces inhabitées du Tibet, et quatre préfectures au sud de la région autonome ouïghoure du Xinjiang. Trois préfectures: la Préfecture autonome Yi de Liangshan de la province du Sichuan, la Préfecture autonome Lisu de Nujiang de la province du Yunnan et la Préfecture autonome Hui de Linxia de la province du Gansu). Nous devons prendre des mesures comme la réduction de pauvreté par le soutien au développement des industries et par la relocalisation de la population vers des régions plus prospères. Les critères doivent être bien respectés pour confirmer la sortie de la pauvreté, de manière à consolider les progrès en ce sens.

5. Nous devons créer des mécanismes pour surveiller et aider la population qui retombe dans la pauvreté et la nouvelle population pauvre.

6. Nous devons mener à bien les batailles pour prévenir et contrôler la pollution. Le cap doit être maintenu, avec autant de force dans la mise en œuvre. La lutte contre la pollution doit être précise, scientifique et conforme à la loi, en faveur de l'amélioration continue de l'environnement et de l'écologie.

7. Nous devons bien protéger le ciel bleu, l'eau limpide et la terre propre par l'amélioration du cadre institutionnel de la gouvernance et la prévention à la source.

8. Le ratio d'endettement macroscopique doit rester stable. Pour y arriver, de différentes parties doivent assumer leurs responsabilités.

9. Le gouvernement doit jouer son rôle pour garantir les services de base en veillant à ce qu'ils soient des services de base bénéfiques à tous et qu'ils constituent des filets de sécurité de base. Il doit assurer la protection de base de la population défavorisée aux moments clés.

10. L'offre globale d'emplois doit rester stable, avec l'amélioration de la structure de l'emploi et de sa qualité. L'accent doit être mis sur l'emploi des communautés clés afin de suivre de près l'évolution et de réduire à zéro le nombre de familles dont aucun membre n'est embauché.

11. Nous devons remédier aux faiblesses du niveau de vie de la population de façon accélérée, et résoudre efficacement le problème de scolarisation des enfants des travailleurs migrants dans les villes.

12. Nous devons garantir le niveau de vie minimum. Les pensions de retraite doivent être attribuées à temps et dans la totalité. Nous devons faire avancer la gestion unifiée de l'assurance vieillesse au niveau national.

13. Nous devons nous appuyer sur l'avantage du marché, qui est la flexibilité dans l'offre. Nous devons approfondir la réforme des services liés au bien-être de la population comme les services de soins et l'éducation, pour que ces services suivent les règles du marché. Nous devons également approfondir l'ouverture à l'intérieur et à l'extérieur afin de renforcer la capacité de fournir des services diversifiés à plusieurs niveaux, de manière à satisfaire en même temps les exigences de la rentabilité sociale et de la rentabilité économique.

14. Nous devons continuer à garantir le logement pour la population défavorisée dans les grandes villes. Nous devons augmenter de nouvelles offres de logements et rénover des logements existants. Nous devons rénover les vieux quartiers dans les villes et favoriser le développement de la location.

15. Nous devons confirmer le principe selon lequel le logement sert à habiter, et non à spéculer. Nous devons mettre en œuvre le mécanisme de gestion et de régulation à long terme en fonction de la réalité de chaque ville afin de stabiliser le prix des terres, le prix du logement et les prévisions, en faveur du développement stable et sain du marché immobilier.

16. Des politiques budgétaires proactives visent une meilleure performance et une meilleure rentabilité, avec l'accent mis sur l'ajustement structural. Nous devons réduire résolument des dépenses générales et garantir le bon fonctionnement des domaines clés. Nous devons garantir le niveau de salaire des employés aux échelons de base, le fonctionnement des services et la qualité de vie de la population.

17. Des politiques monétaires prudentes doivent avoir une flexibilité appropriée afin de maintenir un niveau élevé et raisonnable de liquidités. L'augmentation du crédit monétaire et du financement non-gouvernemental doit être en phase avec la croissance économique afin de réduire le coût de financement non-gouvernemental.

18. Nous devons approfondir la réforme structurelle du côté de l'offre dans la finance, canaliser le mécanisme de transmission de la politique monétaire, augmenter le financement à moyen et long terme pour l'industrie manufacturière afin de mitiger le problème lié à l'accès difficile au financement et à son coût élevé subi par les entreprises privées et les petites et moyennes entreprises.

19. Les politiques budgétaires et monétaires doivent forger des synergies avec des politiques en matière de consommation, d'investissement, d'emploi, d'industries et de régions, afin de guider le financement vers des domaines capables de produire des effets exponentiels qui bénéficient en même temps à l'offre et à la demande, comme l'industrie manufacturière avancée, la construction liée au bien-être de la population et l'insuffisance dans les infrastructures, dans l'objectif de favoriser « la double montée en gamme » des industries et de la consommation.

20. Nous devons profiter de l'avantage offert par le grand marché. La consommation doit jouer le rôle fondamental, et l'investissement, le rôle clé.

21. Nous restons attachés aux principes qui consistent à consolider, à renforcer, à élever et à fluidifier. L'innovation qui est la force motrice ainsi que la réforme et l'ouverture doivent être les deux piliers pour renforcer la compétitivité globale de l'économie et accélérer la construction d'un système économique moderne.

22. L'accent doit être mis sur la production agricole afin de garantir l'approvisionnement. La réforme structurelle du côté de l'offre dans le domaine agricole doit être accélérée en faveur de l'augmentation du revenu des agriculteurs et de la revitalisation des zones rurales.

23. Nous devons rétablir rapidement la production porcine en garantissant l'offre et en stabilisant le prix.

24. Nous devons approfondir la réforme du système scientifique afin d'accélérer l'application des résultats technologiques. Nous devons renforcer la capacité d'innovation technologique des entreprises de façon accélérée. Les entreprises publiques doivent jouer un rôle positif dans l'innovation technologique. Nous devons améliorer le cadre institutionnel qui encourage la recherche fondamentale et l'innovation originale et améliorer le système d'identification, de formation et d'encouragement des talents techniques.

25. Nous devons soutenir le développement des industries stratégiques par une augmentation des investissements dans le renouvellement des équipements et la rénovation technique, dans l'objectif de favoriser la montée en gamme de l'industrie manufacturière traditionnelle.

26. Nous devons mettre en œuvre des politiques de réduction des impôts et des frais divers afin de réduire le coût de l'électricité, du gaz et de la logistique subi par les entreprises. Nous devons procéder de façon ordonnée au traitement des «entreprises zombies».

27. Nous devons améliorer le système et le mécanisme pour créer des pôles de compétitivité de l'industrie manufacturière très compétitive à l'international, dans l'objectif de renforcer la capacité fondamentale des industries et de favoriser la modernisation des chaînes industrielles.

28. Nous devons promouvoir vigoureusement le développement de l'économie numérique.

29. Nous devons nous appuyer davantage sur le mécanisme du marché et l'innovation technologique moderne pour promouvoir le développement des services. Les services productifs doivent être plus professionnels et œuvrer une montée en gamme sur la chaîne de valeur. Les services pour les consommateurs doivent se diversifier et monter en gamme vers une meilleure qualité.

30. Nous devons mettre l'accent sur le problème de prise en charge des personnes âgées et des enfants par l'accélération de la mise en place d'un système de prise en charge de la vieillesse. Nous devons soutenir le secteur non-gouvernemental pour le développement des services de prise en charge des enfants bénéfiques à tous. Nous devons favoriser le développement du tourisme de haute qualité. Nous devons favoriser le développement des industries sportives et des industries du fitness dans le respect des règles du marché.

31. Pour le développement à long terme du pays, nous devons renforcer la construction des infrastructures stratégiques qui forment des réseaux, notamment la construction des projets majeurs comme la ligne ferroviaire Sichuan-Tibet. La construction des réseaux de télécommunications doit se poursuivre de façon stable. Nous devons accélérer la mise en œuvre des projets majeurs de prévention et de contrôle des catastrophes naturelles. Nous devons accélérer également la construction des tuyaux urbains, des parcs de stationnements urbains et des services logistiques par la chaîne du froid. Nous devons aussi accélérer la construction des infrastructures comme les autoroutes dans les zones rurales et les infrastructures informatiques et hydrauliques.

32. Nous devons accélérer la mise en œuvre de la stratégie de développement régional, améliorer les politiques régionales et l'aménagement spatial en profitant des avantages comparatifs de chaque région. Par de nouvelles forces motrices en faveur du développement de haute qualité du pays, nous devons favoriser le développement coordonné de la région Beijing-Tianjin-Hebei, le développement régional intégré du delta du fleuve Yangtsé et le développement de la grande baie Guandong-Hong Hong-Macao afin de créer des plateformes d'innovation et des pôles de croissance au niveau mondial.

33. Nous devons promouvoir la construction de la Nouvelle Zone de Xiong'an, mettre en œuvre des mesures de protection de la ceinture économique du Changjiang, et faire avancer la protection de l'écologie du bassin du fleuve Jaune et son développement de haute qualité. Nous devons augmenter la capacité porteuse globale des villes au centre et des agglomérations.

34. Nous devons accélérer la création d'un système de marché capable de répondre aux critères exigeants.

35. Nous devons accélérer la réforme des entreprises publiques et des actifs de l'État, afin d'optimiser la disposition des actifs d'état. Nous devons élaborer des plans d'action de trois ans pour réformer les entreprises publiques, dans l'objectif d'améliorer l'efficacité globale des réformes des actifs d'état et des entreprises publiques, et de favoriser le développement du secteur privé.

36. Nous devons favoriser le développement de l'économie réelle, et ce, par élever le niveau de l'industrie manufacturière, développer de nouvelles industries et encourager la création d'entreprises et l'innovation par la population.

37. Nous devons améliorer le système de droit de propriété et l'affectation des éléments selon les règles du marché. Nous devons améliorer le cadre juridique qui soutient le développement du secteur privé et les politiques sur le développement des petites et moyennes entreprises.

38. Nous devons reformer le mode de plan de gestion des terres et approfondir la réforme des systèmes budgétaire et fiscal.

39. Nous devons accélérer la réforme du système financier et améliorer le système fondamental du marché des capitaux. Nous devons améliorer la qualité des entreprises cotées et le mécanisme de sortie. Nous devons promouvoir la réforme du «Growth Enterprises Market» et du «The New Third Board» de façon stable. Nous devons guider les grandes banques pour qu'elles offrent plus de services aux petits acteurs économiques. Nous devons faire en sorte que les petites et moyennes banques se concentrent sur leurs principaux domaines d'activités et leurs responsabilités principales. Nous devons approfondir la réforme des coopératives de crédits rurales. Nous devons guider les sociétés d'assurance pour qu'elles assurent leur fonction initiale, celle de protection.

40. L'ouverture doit se poursuivre dans des domaines encore plus nombreux, plus étendus et plus profonds. Nous devons encourager davantage les investissements étrangers en renforçant leur protection et continuer à raccourcir la liste négative d'accès aux marchés pour les investissements étrangers.

41. Nous devons promouvoir le commerce extérieur en améliorant la qualité et en guidant les entreprises pour qu'elles explorent des marchés d'exportation plus diversifiés.

42. Nous devons baisser le niveau global de droits de douane.

43. Les zones pilotes de libre-échange doivent servir d'essai en faveur des réformes et de l'ouverture. Nous devons faire avancer la construction du port de libre-échange à Hainan.

44. Nous devons améliorer les politiques d'investissement et les services sur «la Ceinture et la Route».

45. Nous devons participer activement à la transformation de la gouvernance économique mondiale et promouvoir la réforme de l'OMC. Nous devons accélérer la négociation des accords de libre-échange multilatéraux et bilatéraux.

您可能还会对下面的文章感兴趣: